Temps de lecture à propos de 2 minutes

ALSAT-UTILISATEURS : Atelier National organisé par l’Agence Spatiale Algérienne

 ALSAT-UTILISATEURS : Atelier National organisé par l’Agence Spatiale Algérienne ASAL au niveau du Centre de Développement des Satellites CDS

L’Agence Spatiale ALgérienne (ASAL) a organisé, le 05 et 06 Avril 2017, au niveau du centre de développement de satellites (CDS) à Oran  des ateliers sur  « l’apport des images ALSAT dans différents domaines ».


L’atelier  a  regroupé les représentants des institutions de : HCDS, MADRP-DDAZASA, BNEDER, DSA SBA, ANRH, ASAL, INCT, ERCT, SONATRACH, ANC, ADA, M.Culture, ANDT, ANIREF, DGEDD, DUAC Oran, DGF, INSID, INPV, CNL, CNRPDA, ASGA.

L’atelier fut ouvert par  Monsieur le Directeur l’Agence Spatiale Algérienne ASAL, qui a souhaité la bienvenue à l'assistance et a donné un aperçu sur : les possibilités offertes par l’exploitation des images Alsat-2A, Alsat-2B et Alsat-1B, avec la participation active des différents secteurs utilisateurs.

Les travaux de l’atelier ont permis aux participants présents et experts, de présenter leurs approches en matière de maîtrise l’utilisation des  images satellitaires fournies par les satellites Algériens pour élaborer  des stratégies et des plans d’action. Ils ont ainsi traité plusieurs thèmes selon les exposés suivants :

  • La présentation aux différents utilisateurs concernés des spécifications techniques des images Alsat-2A, Alsat-2B et Alsat-1B.
  • L’évaluation des applications développées à partir de l’exploitation de ces images, en vue de leur généralisation au profit des institutions nationales concernées.
  • L’identification des nouveaux besoins des utilisateurs nationaux en imagerie à haute résolution pour la période 2017 – 2020.

Cinq sessions thématiques sont organisées. Il s’agit de :

  1. L’imagerie Alsat et cartographie du territoire ;
  2. L’imagerie et la gestion  des grandes infrastructures  telles les autoroutes, les routes et les  lignes ferroviaires ;
  3. Imagerie et gestion des ressources naturelles ; 
  4. Imagerie et gestion des risques majeurs ;
  5. Alsat et les universités  et centres de recherche ;

Cet atelier a débouché sur des recommandations orientées vers une exploitation optimale des systèmes spatiaux Algériens et leur rentabilisation économique et stratégique. Ces recommandations définiront également les conditions nécessaires à la mise en place d’outils efficaces d’aide à la décision au niveau des différents secteurs utilisateurs.

L'atelier fut clôturé par la Directeur l’Agence Spatiale Algérienne. Il remercia l’ensemble des participants pour leur participation active.


ALSAT-UTILISATEURS : Atelier National organisé par l’Agence Spatiale Algérienne

Les commentaires sont la propriété de leurs auteurs. Nous ne sommes pas responsables de leurs contenus !


  1. nopicGIS *  a écrit le 13.04.2017 16:39
    <blockquote class="Style139">

    Recommandations de Atelier National Alsat – Utilisateurs, tenu les 05 et 06 avril 2017 à Oran

    Les 5 et 6 avril 2017, s'est tenu à Oran, au siège du Centre de Développement des Satellites, un Atelier National Alsat – Utilisateurs.

    Durant cet atelier qui a réuni des représentants de nombreuses institutions nationales utilisatrices de l'imagerie satellitaire et des techniciens de l'ASAL, 37 communications ont été programmées qui ont concerné une large variété d'applications, relevant des domaines thématiques suivants :

    Imagerie Alsat pour la cartographie du territoire;

    Outil spatial pour la gestion des infrastructures;

    Imagerie Alsat pour la gestion des ressources naturelles;

    Outil spatial dans la prévention et la gestion des risques naturels;

    Une session a également été dédiée aux travaux sur l'imagerie Alsat conduits dans les universités et centre de Recherche.

    Au cours des débats initiés lors de chaque session, de nombreuses propositions et recommandations ont été formulées dont les principales sont résumées ci-après:

    1- Considérant que les qualités géométrique et radiométrique des images à haute résolution Alsat 2 sont compatibles avec les spécifications techniques de la carte de base au 1/50.000ème, l'Institut National de Cartographie et de Télédétection et l'ASAL conviennent de l'utilisation de cette imagerie pour la révision cartographique, selon un calendrier à établir en commun accord.

    2- Les participants ont noté que les orthoimages Alsat 2 répondent aux exigences du cadastre steppique et saharien, permettant la maintenance du cadastre de ces régions à des coûts compétitifs et dans les délais requis. Ils recommandent de ce fait, l'intégration de l'imagerie Alsat dans le processus de maintenance engagé par l'ANC.

    3- Il a été établi que les spatiocartes produites à partir des images à haute résolution Alsat 2 constituent des documents cartographiques métriques d'une grande utilité pour les études pétrolières dans les régions désertiques dépourvues de cartographie actualisée, d'autant que leur réalisation peut atteindre des délais particulièrement rapides. Aussi, l'usage des spatiocartes pour la cartographie des champs pétrolifères et les opérations d'exploration est préconisé. Son extension à d'autres domaines, particulièrement pour la cartographie d'urgence pour la gestion des crises associées aux risques majeurs, est recommandée.

    4- Les différents travaux présentés lors de l'Atelier, généralement réalisés dans le cadre d'une démarche partenariale associant l'ASAL et diverses institutions nationales, ont démontré une maitrise des processus de réalisation de produits Alsat à haute valeur ajoutée (Orthoimages, Spatiocartes). Les résultats obtenus, s'appuyant sur les caractéristiques spatiales, spectrales et temporelles du système Alsat 2 permettent d'envisager leur exploitation à divers autres domaines thématiques tels :

    - La cartographie géologique, hydrogéologique et structurale;

    - Le classement des terres agricoles, la collecte des statistiques agricoles et le cadastre forestier;

    - Les études liées au milieu urbain;

    - Le suivi des grands projets d'infrastructures et leur gestion;

    - Le monitoring des phénomènes dynamiques en milieu terrestre et marin ;

    - Les études environnementales ;

    5- En particulier, les participants recommandent une mise à contribution effective de l'imagerie satellitaire Alsat à l'actualisation de la carte nationale d'occupation des sols, de la carte de sensibilité des terres à l'érosion, à la délimitation et la cartographie de la salinité des sols, au suivi spatiotemporel de la salinité dans les périmètres irrigués et enfin à la cartographie de l'emprise du cadre bâtis sur les terres agricoles (mitage agricole).

    6- Dans un contexte où les autorités accordent un intérêt particulier au développement de l'agriculture saharienne et à la fixation des populations, s'appuyant sur les orientations du schéma d'aménagement dans les zones du sud réalisé par le BNEDER, les participants recommandent la généralisation de l'étude de prospection hydrogéologique développée par l'ASAL dans le bassin de Tindouf à d'autres régions sahariennes, notamment au Tassili et l'Ahaggar.

    7- Dans le cadre des dispositions du décret exécutif 16-83 du 1er mars 2016, fixant modalité d’élaboration du plan d’aménagement du territoire de Wilaya, en particulier celles liées aux levés urbains confiés aux wilayas, les participants ont recommandé que la méthodologie mise au point pour l'établissement de la cartographie de la dynamique urbaine des grandes villes soit prise en compte par les services compétents.

    8- Au plan de l'accès à l'imagerie Alsat auprès de l'ASAL, les participants recommandent la démarche suivante :

    • Mettre en place d'une banque de données images actualisée en ligne, sur le site internet de l'ASAL,
    • Proposer et mettre à disposition des produits dérivés : indices (indice de végétation, indice de brillance, …), carte des changements,
    • Définir et préciser les modalités commerciales.

    9- Les participants universitaires et chercheurs expriment le vœu de disposer de kits pédagogiques gratuits à partir d'images Alsat de la banque de données archives, susceptibles d'appuyer leurs travaux et enseignements et d'élargir le champ des investigations en matière d'applications. Ils souhaitent également bénéficier d'images à tarifs préférentiels pour leurs travaux de recherche, dans le cadre de conventions spécifiques.

    10- Les participants recommandent la mise en place d'un portail d'informations et d'échange entre la communauté des utilisateurs nationaux où seront indiqués les études et projets réalisés sur la base d'images Alsat (best practices – partage d'expérience).

    11- Les participants considèrent que la formation à l'utilisation de l'imagerie Alsat constitue un volet fondamental et font part de la nécessité d'intégrer systématiquement, à l'appui de tous les travaux en partenariat avec le secteur utilisateur, des programmes de formation pour assurer un transfert du savoir-faire.

    12- Les participants recommandent la multiplication des actions de sensibilisation visant la promotion des produits Alsat et le recours bénéfique aux applications spatiales dans la mise en œuvre de la stratégie de développement durable nationale.

    13- En particulier, les participants appellent l'ASAL à initier des ateliers de sensibilisation par secteur, ateliers qui présenteraient l'éventail des applications susceptibles d'être réalisées et permettraient une identification / actualisation des besoins de ces secteurs. Cet objectif serait en double concordance avec les démarches initiées au niveau des divers secteurs d'activités pour définir les stratégies sectorielles à l'horizon 2035 et avec l'impératif de formulation du Programme Spatial National à l'horizon 2040.

    14- Relevant qu'avec les satellites opérationnels Alsat 1B à moyenne résolution, 2A et 2B à haute résolution, notre pays dispose désormais d'un programme pérenne d'observation de la terre susceptible d'assurer un service continu, à des résolutions spatiales, spectrales et temporelles autorisant un vaste champs d'applications, les participants exhortent les divers secteurs à s'orienter vers l'intégration de l'imagerie Alsat dans les processus de connaissance, de gestion et de décision relatifs aux secteurs dont ils ont la charge. En particulier, ils recommandent l'inscription de lignes budgétaires pour l'acquisition régulière d'images spatiales.

    15- Soulignant que le couplage de l'imagerie spatiale avec d'autres données géospatiales numériques produites par des organismes tels l'Institut National de Cartographie et de Télédétection, l'Office National des Statistiques, l'Agence Nationale du Cadastre et d'autres, peut en accroitre considérablement le potentiel de valeur ajoutée, les participants appellent ces organismes à assurer et faciliter l'accès à ces données. Cet accès ne fera que renforcer la précision et la richesse des analyses conduites en combinant ces diverses sources de données.

    16- Dans cet esprit et pour garantir un partage efficient des données géospatiales, la nécessité d'assurer l'interopérabilité et la normalisation de cette donnée a été fortement soulignée, impliquant l'urgence de la mise en place d'un cadre réglementaire devant instituer et régir une Infrastructure Nationale des Données Géospatiales (INDG). Les participants recommandent la concrétisation rapide de cette démarche menée par le Conseil National de l'Information Géographique.

    17- Enfin, les participants ont recommandé l'établissement de conventions cadres entre l'ASAL et les secteurs utilisateurs concernés, conventions qui régiraient les modalités de fourniture de l'imagerie Alsat ou des produits à valeur ajoutée dans un environnement SIG. Pour certaines institutions, il s'agira d'une actualisation des conventions existantes.